Du témoignage au roman

Atelier de 10 séances par Julien Dufresne-Lamy

  • À commencé le 4 juin
  • 490 euros
  • A distance

PRESENTATION

Le roman est toujours un habile chevauchement entre le vrai et le faux. Pour qu’un roman soit roman, tout doit y être vrai et tout doit y être faux. C’est dans cet interstice-là, infime, que naît selon moi la littérature. Mais alors comment écrire la fiction sans trahir nos souvenirs, nos fragments du passé, nos histoires vécues ? Comment écrire sans se trahir soi-même ? Pour ne pas faire de vos souvenirs de simples témoignages sans ampleur, cet atelier a pour but de faire de vos expériences une première matière littéraire, à la base de tout livre, avec ce qu’il faut de hauteur, de distance, de compréhension, pour raconter le vrai sans le restituer, en le transformant, en l’universalisant. A travers des exercices isolés ou continus (par exemple : écriture gonzo, laboratoire d’écriture, expérimentations narratives, dispositifs renouvelés, enquêtes ou récits intérieurs), nous trouverons ensemble les façons les plus justes, pour vous, de construire et de déconstruire vos souvenirs, votre vécu, afin de les métamorphoser en une littérature active, inventive, nécessaire – aux prises enfin avec le monde.